Notre village , autour de la maison . . .

Publié le par ayubowanne

Polhena est situe  sur la cote Sud, a 4 km a l'ouest de MATARA ville chef lieu de district. En face de la plage, l'ocean Indien rejoind le pole sud.

Nous sommes a 400 km au nord de l'equateur.

 

Polhena , POL signifie noix de coco en sinhala , HENA signifie jardin/bruli , donc Polhena signifie le jardin des cocotiers .Vous pouvez vous rendre sur google map et vous verrez les maisons dispersees au milieu de la cocoteraie sur plusieurs kilometres.

La zone a ete fortement marquee par le tsunami en decembre  2004. Sur Matara et ses environs on denombre a peu pres 40.000 habitants dont 20.000 personnes ont ete declarees sinistrees , disparues, blessees ou decedees ….

Par pudeur je n'ai pas pris de photos des barraques  en bois ( sauf sur la derniere photo ) qui remplacent actuellement les maisons detruites en bord de mer.

img0534.jpgimg0533.jpgimg0484.jpg

img0485.jpgimg0486.jpg

Beaucoup de personnes se retrouvent veuf ou veuve, avec ou sans leurs enfants …

La dignité est de rigueur et rare ici sont ceux qui pleurnichent et quemandent de l'argent , meme si parfois

les aides qui leurs sont parvenues sont ridiculement inferieures au desastre subit.

Le tsunami a change les mentalites , les injustices se sont fait sentir , les dons  enormes, envoyes par le monde entier, ont finis bien souvent dans la poche ( ou la belle maison ) des dirigeants de tous bord , des chefs , sous-chefs , ect …. ou parfois investis dans de beaux bateaux a coques tout en PVC  !!!! que certaines personnes ont demandes en se disant pecheur !!!

Les bateaux neufs ne servent a rien et sont souvent entreposes dans les jardins, ils ne verront jamais la mer ….

bateau Tsunami

alors que de pauvres gens, mais n'etant pas dans les petits papiers des personnes influantes, se sont retrouvees sans meme un filet pour pecher. Un filet neuf c'est 3 mois de salaire ….

 

 

A Polhena, ambiance villageoise a souhait , environ 900 familles vivent ici , principalement de la peche.
Avant le tsunami de nombreuses activites de coir ( travail de la fibre de noix de coco , tressage de ficelle , rembourrage pour sieges bus, balais, ect … ) qui ont maintenant disparues.
Situe a proximite de Matara ( terminus de la voie ferroviere ) prendre un tuk-tuk ( 3 roues ) ou le bus sur Main road pour 10 Rupies, descendre a Polhena Junction .

Faisont un un petit tour depuis notre maison ….

img44631.jpgimg44621.jpgimg44641.jpgimg4469.jpg

en quittant la ruelle … les petites echoppes et le bureau de poste …

img4487.jpgimg4486.jpgimg4483.jpgimg4471.jpg

en remontant la rue principale de Polhena jusqu'a Junction, qui mene a la grande route de Matara.

img4481.jpgimg4485.jpgimg4478.jpgimg4479.jpgimg4480.jpg

Redescendre sur Beach road qui suit la cote de Polhena, il est aise de s'y baigner en toute tranquillite , alors qu'a Mirissa seul le surf est possible car les vagues sont dangereuses.
Snorkling possible sans danger ( observation de la faune et flore sous marine avec masque et tuba ) , surtout en matinee ou l'eau est claire , une multitudes de poissons multicolores et des tortues Kesba sont visibles.

Une nurserie de tortues fera l'objet d'une page speciale, situee a Peraliya sur la cote ouest apres Hikkaduya.

Publié dans Le village

Commenter cet article

Daniel 14/02/2010 17:13


Nous sommes bien rentrés en Picardie avec le froid -5° et de la neige.
Avons parcouru ton blog, ton parcours et votre installation, mais impossible d'ouvrir les photos. Dommage!!!!!
bises à vous 2 et à bientôt, sommes entrain de faire notre résumé sur le SL.
Les Daniel's